ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Colloque biblique à l’Institut Rachi : La Bible de 1500 à 1535

Communauté de l'Agglomération Troyenne Photo : X. Sabot

Les années 1500-1535 marquent un tournant dans la réception de la Bible en Occident. Le Moyen Âge avait consacré le texte biblique de la Vulgate comme texte d’autorité. Au tournant du XVIe siècle un changement se produit. La Bible, sans perdre son statut autoritatif, devient aussi et, dans certains milieux in- tellectuels, en priorité, un objet de recherche et d’étude critique. Ces premières années du XVIe siècle sont en effet marquées par un essor spectaculaire des éditions en langue latine, entreprises avec un souci philo- logique systématique. Ainsi, dès 1504, la vaste entreprise de la Polyglotte d’Alcala est mise en chantier, mo- bilisant une dizaine de savants, sous la direction de Francisco Jimenez. La même année, Érasme découvre la Collatio sur le Nouveau Testament de Lorenzo Valla, travail de correction sur le grec, et l’édite en 1515. Le psautier est un objet privilégié de ces études comparatives : en 1509, Jacques Lefèvre d’Étaples pro- pose son Psalterium Quincuplex et, en 1516, paraît le psautier polyglotte d’Augustin Giustiniani. C’est aussi lors de cet annus mirabilis qu’Érasme édite son Novum Instrumentum, nouvelle traduction latine, proposée en regard du grec. Enfin, en 1528, Santi Pagnini fait paraître sa Bible latine révisée, utilisée par la plupart des commentateurs chrétiens toutes confessions confondues. En 1517, l’imprimeur Daniel Bomberg donne une édition de la Bible hébraïque accompagnée d’un certain nombre de commentaires ; révisée et com- plétée en 1524-1525, elle s’imposera désormais sous le nom de Biblia Rabbinica, puis de Miqra’ot Gedolot.
Ce colloque est organisé par la Médiathèque du Grand Troyes, le Laboratoire d’études sur les mono- théismes (UMR 8485), l’Université de Strasbourg (Équipe d’accueil 4378) et l’Institut universitaire Rachi. Comité d’organisation : Gilbert Dahan (CNRS/EPHE), Gerald Hobbs (Divinity School, Université de Vancou- ver/Université de Strasbourg), Olivier Millet (Paris IV-Sorbonne), Annie Noblesse-Rocher (EA 4378, Université de Strasbourg), Géraldine Roux (Institut universitaire Rachi).

Programme colloque « La Bible de 1500 à 1535 »

Lundi 6 juin 2016 / 9h30-12h (Institut universitaire Rachi) Ouverture du colloque / Introduction Les textes programmatiques visant l’édition et la promotion de la Bible en 1500-1535 Annie Noblesse-Rocher (Université de Strasbourg). Martin Luther, hébraïsant et aramaïsant. Considérations philologiques Matthias Morgenstern (Université de Tübingen).

14h-18h15 

Tradición y renovación en la Biblia Políglota de Alcalá : la latina interlinearis traductio de verbo a verbo en la columna de Septuaginta Matilde Conde (Instituto de Lenguas y Culturas del Mediterráneo y Próximo Oriente, CSIC, Madrid).  Las versiones latinas de la Políglota Complutense

José Manuel Cañas Reíllo (Instituto de Lenguas y Culturas del Mediterráneo y Próximo Oriente, CSIC, Madrid).
 Le travail d’Érasme sur le Nouveau Testament : du Novum Instrumentum aux Paraphrases Jean-François Cottier (Paris-VII-Denis Diderot).  Érasme et la préparation du texte grec du Novum Instrumentum : le témoignage des manuscrits
Patrick Andrist (Universités de Fribourg et Bâle).

Mardi 7 juin / 9h-12h30 (Médiathèque du Grand Troyes)

 Le Psalterium octuplex d’Agostino Giustiniani (1516), Gerald Hobbs (Vancouver School of Theology, Vancouver).  La Biblia Rabbinica de Bomberg, Bertram Eugene Schwarzbach.  La concordance d’Isaac Nathan, Me’ir Netiv, et les instruments de travail des érudits juifs
Jean-Pierre Rothschild (EPHE/CNRS).

14h-18h

 La Bible de Santi Pagnini (1528), Gilbert Dahan (CNRS/EPHE).

 La Bible d’Olivétan, instrument de vulgarisation : mise en page et lecture, Olivier Millet (Paris IV-Sorbonne).  La Bible de Sebastian Münster (1535), Eran Shuali (Université de Strasbourg).

 17h45 / Mot de clôture : Véronique Saublet Saint-Mars, Vice-présidente du Grand Troyes.