Paracha : Chelakh Lekha

Quelques mots sur la Paracha :

Moché envoie 12 espions pour explorer la Terre d’Israël que le peuple est sur le point de conquérir. Quarante jours
plus tard, ils reviennent avec une gigantesque grappe de raisins, une grenade et une figue magnifiques, symboles d’une terre riche et abondante. Mais dix de ces espions rapportent que le pays est habité par des géants et des guerriers « invincibles ».

Seuls Caleb et Yéhochoua maintiennent que la terre peut être conquise comme D.ieu l’a promis. Le peuple se désespère et affirme qu’il serait préférable de retourner en Egypte. D.ieu, en colère, décrète
que l’entrée des enfants d’Israël dans le Pays sera retardée de 40 ans, le temps que la génération de la sortie d’Egypte s’éteigne dans le désert. Un groupe de Juifs pleins de remords décide, malgré les mises en garde de Moché Rabbénou, de prendre d’assaut la montagne à la frontière de la Terre. Ils subissent une terrible défaite
contre les Amalécites et Cananéens.

Les lois concernant les offrandes faites de farine et d’huile sont transmises au
peuple, ainsi que celles concernant la « ’Halla », prélèvement fait sur la pâte du pain. Un homme transgresse le Chabbath en ramassant du bois. Sa transgression réunit toutes les clauses nécessaires à la mise en œuvre de la condamnation à mort, qui est donc appliquée.

D.ieu demande de poser des franges aux extrémités de vêtements à quatre coins, afin de nous souvenir des six cent treize commandements et de les accomplir : c’est la Mitsva des « Tsitsit ».